Nouvelles concernant la poudre McIntyre 

Afin de mieux comprendre le lien entre l’utilisation de la poudre McIntyre dans les mines de l’Ontario et l’évolution des résultats neurologiques chez les anciens mineurs, nous avons engagé le Dr Paul Demers, du Centre de recherche sur le cancer professionnel de Santé Ontario (Action Cancer Ontario), pour mener une étude indépendante en août 2017. 

En nous associant avec le Dr Demers, nous avons pu bénéficier d’informations historiques anonymisées sur des milliers d’anciens mineurs et mineures de l’Ontario pour examiner les effets neurologiques potentiels de l’exposition à la poudre McIntyre sur les personnes qui y ont été exposées. Les résultats de cette étude, Investigation of Mcintyre Powder Exposure and Neurological Outcomes in the Mining Master File Cohort: Final Report (PDF, en anglais seulement), la plus vaste jamais réalisée sur ce sujet, constituent un ajout précieux à la documentation scientifique existante*. Ils nous aideront à rendre des décisions sur les demandes connexes. 

Les résultats indiquent qu’il existe un lien entre la maladie de Parkinson et la poudre McIntyre. 

Découvrez comment nous rendons des décisions concernant les demandes de prestations pour une maladie de Parkinson liée la poudre de McIntyre (PDF).

L’étude montre une augmentation statistiquement importante du risque de maladie de Parkinson chez les mineurs exposés à la poudre McIntyre par rapport aux mineurs non exposés à cette poudre. L’étude n’a pas montré de lien entre l’exposition à la poudre McIntyre et d’autres parkinsonismes, notamment la maladie d’Alzheimer et la maladie des motoneurones.

De nombreuses personnes ont fait preuve de beaucoup de passion et déployé beaucoup d’énergie dans l’exploration des effets potentiels de la poudre McIntyre, et nous sommes reconnaissants de la patience de toutes les personnes qui ont cherché à mieux comprendre cette question et à fournir les réponses qu’elles méritent.

* Lire l’examen des preuves scientifiques existantes publié auparavant et réalisé par les chercheurs d’Intrinsik ici - résumé (PDF) et rapport complet (PDF, en anglais seulement).

Questions et réponses

1.    Qu’est-ce que cela signifie pour les personnes qui ont déposé une demande reliée à la poudre McIntyre, mais qui attendent une décision?

Nous procédons aussi rapidement que possible à l’examen de chaque demande en nous fondant sur les conclusions pertinentes de l’étude et sur le bien-fondé de chaque cas afin de pouvoir fournir aux gens toute indemnisation à laquelle ils pourraient avoir droit. 

2.    Comment les gens seront-ils avisés lorsqu’une décision sur leur demande aura été rendue?

Nous appellerons la personne qui a déposé la demande ou son représentant pour l’informer de la décision rendue au sujet de la demande. Nous lui enverrons ensuite une explication écrite.

3.    Comment les gens savent-ils s’ils ont une demande auprès de la WSIB liée à la poudre McIntyre et si elle sera examinée?

Vous devez avoir un numéro de dossier de la WSIB pour avoir la certitude que votre demande reliée à la poudre McIntyre a bien été soumise. Si vous n’avez pas de numéro de dossier, ou si vous ne savez pas si vous avez une demande de prestations, veuillez nous appeler au 1-800-387-0750 et informer le représentant téléphonique que vous avez des questions concernant une demande de prestations reliée à la poudre McIntyre. 

4.    Ma demande de prestations pour maladie de Parkinson associée à l’exposition à la poudre McIntyre a été rejetée précédemment. Puis-je la faire réviser à nouveau en fonction des résultats de cette étude?

Oui. Sur la base des résultats de cette étude, la WSIB examinera toutes les demandes rejetées par le passé pour une maladie de Parkinson associée à l’exposition à la poudre McIntyre.  
 

5.    Je suis un ancien mineur qui a été exposé à la poudre McIntyre, mais je n’ai pas encore déposé de demande de prestations. Puis-je encore en déposer une?

Oui. Veuillez nous appeler au 1-800-387-0750 ou visiter notre site Web pour présenter une demande. Vous pouvez présenter une nouvelle demande à la WSIB en tout temps.

6.    Je suis le plus proche parent d’un mineur décédé qui avait été exposé à la poudre McIntyre. Suis-je admissible pour une demande au nom de la succession ou à titre de personne à charge?

Toutes les circonstances sont uniques. Pour de plus amples renseignements, veuillez nous appeler au 1-800-387-0750 pour parler à un représentant de la WSIB. Vous pouvez présenter une nouvelle demande en tout temps.

7.    Quel était l’objet de l’étude du Centre de recherche sur le cancer professionnel?

Lors de l’étude, le Centre de recherche sur le cancer professionnel a utilisé des documents historiques anonymisés provenant du fichier principal des mines, lequel contient des renseignements sur plus de 90 000 travailleurs de l’industrie minière ontarienne. Ces documents renseignent sur les antécédents professionnels des mineurs, dont l’exposition à la poudre McIntyre.

Cette étude a permis de rapprocher les documents du fichier principal des mines et les archives médicales provinciales pour déterminer s’il existait un risque accru de maladies neurologiques chez les mineurs de l’Ontario exposés à la poudre McIntyre comparativement à la population générale et aux mineurs non exposés à cette poudre.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter l’étude intégrale : Investigation of Mcintyre Powder Exposure and Neurological Outcomes in the Mining Master File Cohort: Final Report (PDF, en anglais seulement)

8.    Qui dois-je appeler si j’ai des questions ou des préoccupations?

Pour plus de détails, veuillez nous appeler au 1-800-387-0750 (du lundi au vendredi, de 7 h 30 à 17 h 00) et informer le représentant téléphonique que vous avez des questions concernant une demande de prestations reliée à la poudre McIntyre.